CARPE - Page 5

  • Manifestation annuelle 2017 du Groupe Exemplarité énergétique de la Confédération – Exemplarité énergétique ? Le trafic aérien cultive les contradictions

    L’aéroport de Genève a encore du pain sur la planche s’il veut devenir un modèle de faible consommation énergétique. Il accueille aujourd’hui la manifestation annuelle 2017 du Groupe Exemplarité énergétique de la Confédération. Pour CESAR, la coalition environnement et santé pour un transport aérien responsable dont fait parti la CARPE, la maîtrise du développement du trafic de l’aéroport de Genève est le seul moyen d’améliorer réellement son efficacité énergétique.

    Lire la suite

  • Développement de l’aéroport : le Conseil d’État méprise les riverains, la santé et l’environnement

    Voici la réponse de la CARPE au point de presse du Conseil d’Etat du 28 juin 2017 qui invite à rejeter l’initiative « Pour un pilotage démocratique de l’aéroport de Genève » :

    Si la communication de l’aéroport de Genève a redoublé de vigueur en utilisant désormais des termes propres à flatter les riverains depuis le dépôt de l’initiative populaire cantonale « pour un pilotage démocratique de l’aéroport » en décembre dernier, les paroles ne suffisent pas. La garantie d’un passage des paroles aux actes consiste à ancrer une orientation qui respecte les riverains et l’environnement en matière de trafic aérien dans la Constitution, comme le revendique l’initiative.

    Lire la suite

  • La CARPE au FOROM consacré à Genève Aéroport en tant que moteur de développement économique 

     

    Mardi 13 juin 2017, la Coordination pour un Aéroport Respectueux de l’Environnement et de la Population (CARPE) était présente au Forum Economique Romand (FOROM) consacré à « Genève Aéroport. Moteur de développement économique de la Suisse occidentale et de la France voisine ». Ironie du sort, cet événement a eu lieu seulement quelques jours après que l’Aéroport de Genève (GVA) a consacré une semaine au développement durable. Lors de cette journée qui voulait apporter un « regard nouveau » sur l’aéroport, celui de l’économie (qu’y a-t-il de nouveau là-dedans alors que l’aéroport est systématiquement abordé sous cet angle ?), les nombreuses conférences de la journée étaient entrecoupées de longues pauses afin d’assurer, selon le programme, « un réseautage de qualité et exclusif » parmi les quelque 800 invités présents. Une fois de plus, l’aéroport a sorti les grands moyens pour faire sa promotion. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève 1 commentaire