coronavirus

  • Le reveil-matin et une leçon du COVID

    L’épisode COVID m’a permis de retrouver des sensations oubliées : tout simplement, me faire réveiller à l’heure que je veux par mon réveil matin plutôt que par le vol Genève-Zurich de 06:10. Ayant la chance de vivre depuis plus de 30 ans à Satigny, commune rurale où l’on suppose une certaine douceur de vivre, j’avais oublié qu’on pouvait sortir de chez soi sans entendre la sourde et quasi permanente rumeur des réacteurs d’avions embarquant, pour une grande partie, des vacanciers « low cost » (mais « high cost » sur l’environnement). J’avais oublié que le ciel peut être uniformément bleu et non pas quadrillé de blanc par le passage de centaines d’avions en altitude.  

    Lire la suite